Un peu d'histoire Le jardin médiévial
Suivant 1. Le jardin médiéval suite... La structure du jardin médiéval Bien qu'il y ait eu une évolution au cours du Moyen Age, il est possible de définir l'archétype du jardin médiéval. Il s'inspire du jardin d'Eden avec toutefois quelques variantes. Alors que le jardin d'Eden est circulaire reprenant la dimension sphérique de l'univers céleste, le jardin médiéval est carré, figure géométrique parfaite, symbole de la terre. Le chiffre quatre est celui des éléments, des saisons qui rythme la vie du jardin. Les allées sont en forme de croix. Souvent au milieu se situe un puits ou une fontaine, comme dans le jardin du paradis où confluent quatre fleuves (voir miniature ci-contre). Cet espace est presque toujours clos. Il est entouré de murs, de palissades, de fascines ou de plessis. Ces clôtures ont un double but : elles éloignent les bêtes et les maraudeurs et en même temps repoussent les esprits malfaisants. Le jardin est divisé en plusieurs espaces carrés. Il a la forme d'un damier. Chaque carré est délimité par des plessis et a une spécificité : le carré des légumes, des plantes médicinales, des plantes tinctoriales, des fleurs... Des allées séparent les carrés. Une source d'eau est indispensable à tout jardin, elle est symbole de la vie. La tonnelle enrichit également de nombreux jardins médiévaux; Elle est recouverte de verdure, le plus souvent elle fait fonction, soit de lieu de passage, soit de lieu de détente.
Pour la rédaction des pages qui précèdent nous nous sommes largement inspirés du remarque livre de Josy Marty-Dufaut "Le potager du Moyen Age" - Editions Autres Temps
Précédent Retour AccueilManoir de La Bonelière
1585
Copyright 2009
Contact Accueil